Mujeres I

Frue.

T’as pas le droit d’être frue. Être fachée, c’est pas sexy. Déjà que t’es pas Jessica Alba, faudrait que tu t’aides un peu en étant conciliante. Cache tes émotions, les montrer, y’a juste les folles qui font ça. Les filles intenses tsé. Sois pas intense, tu vas faire peur aux gens. Prends tout ce qui fait de toi quelqu’un de pas comme les autres et étouffe-le dans le creux de ton estomac jusqu’à temps que ça te découpe une ulcère. Après tout va peut-être sortir tout croche quand t’auras 50 ans et que tu seras pu capable de pas respirer ta vie. Mais ce sera pas grave. T’auras déjà ton mari, tes enfants et on t’aura déjà dit « je t’aime » au moins 45 792 fois*.

Faut plaire.

Asti.

*Chiffre approximatif. Marge d’erreur de + ou – 10 562.

Spéciale.

Je ne fais pas partie de celles que l’on dit « spéciales », si « spéciales » qu’on ne les quitte jamais. Moi, on me quitte tout le temps. On me quitte avant même de m’avoir. Ça fait mal de s’avouer ça, ça vous scie en deux à l’endroit où il ne faut pas être divisée en deux. Après ça laisse une marque rouge flamme mûre qui brille devant tout le monde et qui dit « attention femme brisée ». Personne ne veut d’une femme brisée, ça casse trop facilement, c’est ingérable.

Je n’en suis pas une. Pas encore. Mais je sens que ça s’en vient. Il y a une fissure susceptible de grandir quelque part au fond. Même pas si au fond que ça, elle commence à être visible en fait. Je le vois quand on me regarde, on se dit « une femme seule ». Ça aussi il faut pas l’être ça l’air.

Seule.

God forbids, une femme seule. Qu’est-ce qu’il y a de pire qu’une femme seule ? Si t’es seule c’est que t’as un problème. Si t’es seule c’est parce que t’aimes tout croche. Si t’es seule c’est parce que t’es folle. Si t’es seule c’est parce que t’es trop douce. Si t’es seule c’est parce que t’es trop rough. Si t’es seule c’est parce que tu sais pas ce que tu veux. Si t’es seule c’est que tu sais trop ce que tu veux. Si t’es seule c’est parce que t’es frigide. Si t’es seule c’est parce que t’es nympho.

Cachez-moi ce désir que je ne saurais voir. Garde-le donc pour ton homme, ton seul et unique homme espèce de slut. Les bons gars aiment les bonnes filles. Ferme ta gueule et soit bonne. Sois belle et tais-toi. Ne sois pas si belle et parle un peu.

Si t’es seule c’est que tu prends trop de place. Si t’es seule c’est parce que tu t’affirmes pas. Si t’es seule c’est que tu t’oublies. Si t’es seule c’est que tu penses juste à toi. Si t’es seule c’est parce que t’es grosse. Si t’es seule c’est parce que t’es maigre. Si t’es seule c’est parce que t’es intimidante. Si t’es seule c’est que tu te laisses marcher dessus. Si t’es seule c’est parce que t’es forte. Si t’es seule c’est parce que t’es fragile. Si t’es seule c’est parce que tu ne sais rien. Si t’es seule c’est parce que t’en sais trop.

Les hommes vont avoir peur de te briser. Les hommes vont avoir peur de toi.

God forbids, une femme qui ferait peur aux hommes.

Pleure pas.

Tout le monde a ses petites théories sur les femmes seules.

Les femmes grandissent et puis elles rapetissent. C’est la vie qui nous fait ça. Qui ne nous donne qu’une petite place parce qu’il faut qu’on en laisse aux autres. C’est toujours à propos des autres. Il faut que tout soit parfait quand on nous regarde même si en dedans tout fout le camp. On pense que ça a changé, qu’on s’émancipe, mais non. On veut juste être aimées. et on est encore et toujours convaincues qu’il faut être belle du dedans, mais surtout du dehors pour l’être.

Si t’es jolie, gentille, douce, tu feras partie des gens aimés. Ceux qui flottent. Ceux qui ont le bonheur au visage et qui ont l’air de ne jamais pleurer.

S’aimer crisse.

J’aime pas ça dire ça, « m’aimer ». Je trouve qu’on a fait du self love un sujet surexposé, quelque chose qu’on dit toujours et qui ne veut plus rien dire. Je ne suis plus certaine de saisir l’ampleur du concept tellement on l’a utilisé pour des choses pas rapport comme des annonces spas ou de crèmes anti-rides.

Aime-toi, va au spa.
Aime-toi, mets-toi des produits chimiques dans la face.
Aime-toi, dis à tout le monde que tu t’acceptes comme que t’es.
Aime-toi, deviens vegan (ton corps est un temple).
Aime-toi, publie une photo où tu t’aimes sur Instagram en jouant la fille qui s’assume en disant « Bin oui, je me trouvais belle là-dessus! ».
Aime-toi, fais-toi liker. 

Aime-toi, partage ta douleur de façon authentique.
Aime-toi, partage ton amour de façon all over the place.
Aime-toi, because it’s 2018.

Mur.

Souffle sur le mur, c’est tout ce que ça prend pour qu’il tombe, un soupir bien placé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s